Plan d'accés Horaire des messes


VILLELONGUE DE LA SALANQUE


HISTORIQUE DE L’EGLISE SAINT MARCEL.66224_1_photo1_g[1]

Citée en 1177. De cette primitive église romane, il reste le chevet à l’Est, avec son étroite fenêtre, appareillée en grès rouge d’Espira de l’Agly, et la porte Sud, au bel arc en pierre de taille.

Vers la fin du 15ème siècle, on a soudé à la nef de cette église,  une seconde nef du côté du Nord. « Ces nefs communiquent entre elles par deux grands arceaux ouverts d

ans l’ancien mur » (De  Bonnefoy). Le clocher, qui remonte à l’année 1508, est bâti en prolongement de l’étroite nef romane. On y accède à partir de l’église, par une belle porte renaissance.

La façade actuelle avec sa porte date du XIXème siècle.

L’église de Villelongue renferme plusieurs crucifix et de nombreuses statues de l’époque baroque (XVIIème/XVIIIème siècle), restes de retables et autres mobiliers disparus. Notamment trois grandes statues dans la chapelle Est, dont celle de St Marcel, patron de l’église, qui devait, à l’origine, orner le retable du Maître Autel. Le « trésor » est exposé dans une vitrine de la chapelle Ouest.

La sacristie conserve plusieurs bannières qui mériteraient d’être exposées.

VIE DE SAINT MARCEL

St Marcel 1er fut le 30ème pape, de 308 à 309. Il réorganise le culte dans des bâtiments provisoires, les églises ayant été ravagées par la persécution  de l’empereur Dioclétien.

    C’est le patron des grainetiers . Les mesures de pardon qu’il a prises à l’égard de chrétiens qui avaient apostasiés, lui attirèrent l’animosité de quelques uns qui le dénoncèrent à l’Empereur. Celui-ci transforma alors en étable à bestiaux la demeure d’une riche matrone où le pontife célébrait la Messe et obligea Saint Marcel à entretenir ses écuries . Son corps fut inhumé dans la catacombe de Saint Priscille puis transférée, longtemps après sa mort, sous le maître- autel de l’église portant son nom, sur le Corso à Rome. Il fut choisit par les paroissiens de Villelongue comme patron. Sa fête le 16 Janvier dénommée fête patronale, avait un impact festif et joyeux pour nos anciens.